CASTING : Comment se préparer à réussir VS Comment je me prépare vraiment !

En ce moment, c’est la fête du casting. Du casting, en veux-tu en voilà ! J’ai de la chance, les étudiants en réalisation ont repris leurs projets et je compte bien en faire partie au maximum.

OBJECTIF : BANDE DEMO

Comme vous le savez, je ne suis qu’au début de ma carrière de star et qui dit début, dit galères. Parce que mon père ne s’appelle pas Gérard Depardieu, je dois faire tout ce qui est en mon possible pour me faire remarquer. Ça commence par avoir une bande démo convenable.
Pour ceux d’entre vous qui ne savent pas ce qu’est une bande démo, je vous invite à faire comme tout le monde et à taper votre recherche dans Google. J’y reviendrai plus tard mais pour résumer : Une bande démo, c’est un montage vidéo de toutes tes expériences filmées (courts-métrage, films, publicités, télévision, … ) qui doit te permettre de convaincre l’équipe de te recevoir en casting. Parce que oui, dès que tu veux toucher à de vrais projets professionnels, le book photos ne suffit plus.
Bref vous l’aurez compris, c’est méga supra important et c’est devenu aujourd’hui mon objectif numéro 1. L’avantage avec les étudiants, c’est qu’ils se fichent de votre CV puisque vous travaillez gratos et que vous récupérez les images très rapidement. Parfait dans mon cas de figure ! Comme toujours, je divague mais revenons à ce qui nous intéresse ici.

Comment se préparer à réussir son casting

Je disais donc qu’en ce moment, je décroche pas mal de castings et ça c’est déjà une super nouvelle ! Environ 2 à 3 par semaine depuis le début du mois de novembre. Est-ce que depuis le lancement de mon blog, je me sens pousser des ailes ? Probablement. En tout cas, je suis sur une bonne lancée et je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin.

Qui dit CASTING, dit TRAVAIL. Beaucoup de travail. [Enfin, on y vient !] Ceux qui y vont au talent comme moi (avant), se trompent sur toute la ligne. D’ailleurs, j’ai vécu des débuts très difficiles à l’exercice du casting et je pense que c’est parce que j’y allais un peu trop à l’arrache. Alors que le secret selon moi, c’est justement d’être aussi bon que si vous deviez tourner la scène dans la foulée. Le directeur de casting doit voir en vous le personnage en action et pas l’acteur qui tente de jouer à être. Votre proposition de jeu doit être subtile et pertinente, engagée et percutante. Ensuite, vous devez faire preuve de suffisamment d’habilité pour reproduire avec justesse, les indications de jeu du directeur de cast et lui montrer que vous êtes capable de toujours plus.
Traduction : Impossible d’arriver les mains dans les poches. Il faut bosser son texte, construire son personnage, travailler sur une proposition. BLA BLA BLA. Y’a pas à dire, je suis balaise lorsqu’il s’agit de l’écrire mais alors pourquoi je suis incapable de le faire . Je veux dire : me concentrer plus de 5 minutes pour bosser un casting ?

Comment je me prépare vraiment à un casting

Parce que moi dans la réalité, ça ressemble plutôt à :

J’ai un casting dans 3 jours ? LAAAAAARGE. J’ai le week end pour bosser / Quoi ? C’est demain ? Déjà ?!! -Oui, à 17h30. / Ah ouf, j’ai le temps de bosser demain, avant quoi. Mais pour l’heure, c’est McDonald’s et Homeland après la traditionnelle séance de sport du dimanche soir. / Bah quoi ?
Le lendemain : le réveil sonne à 9h. 9h30. 10h. 10h30. 11h. Bon, ça va je me lève ! / DRIIIIIIING / « Allô Pauline, ici la maman de Pia. Est-ce que tu pourrais venir la garder de 12h à 16h ? » / Moi : « Ouiii, bien sur ». / Mais t’es con ou quoi ? Et ton casting, tu le bosses quand ? En plus, t’as rendez-vous à 15h30 au dentiste. Aah, tu l’avais oublié celui-là. Et paf, dans tes dents la feignante ! / Du caaaaalme ! Il me faut du calme pour m’organiser. / T’organiser ? Mais depuis quand, tu connais ce mot Pauline ? / Oh et puis merde, de toute façon je vais le rater comme à chaque fois (MODE PARANO ACTIVÉ).
Alors on change rien, ce sera Babysitting-Dentiste-Casting sinon rien.

LE JOUR J

Parlons-en de ce casting justement. Il s’agit d’un projet étudiant de l’école 3IS qui doit écrire, réaliser et monter une web série. Le rôle pour lequel j’auditionne est l’un des personnages principaux. L’enjeu est donc de taille ! D’autant plus que le personnage est cool, le projet aussi ambitieux que délirant et que ça me permettrait, en plus d’avoir une belle expérience de tournage, d’avoir pas mal de nouvelles images pour ma fameuse bande démo.  Et même avec tout ça, j’arrive pas à me mettre à bosser. C’est dingue quand même !
Alors, il n’y a pas de secrets. Quand je suis arrivée, j’ai improvisé et par chance, c’est ce qu’on m’a demandé. J’avais quand même bien lu la fiche personnage et c’était pas très éloigné de moi alors je l’ai fais et devinez quoi, ça a marché ! Mais attention, faites ce que je dis pas ce que je fais parce que l’improvisation, ça ne marche pas à tous les coups. D’ailleurs, j’ai bien cru avoir foiré mon audition mais faut croire que l’équipe a vu quelque chose en moi qui leur plaisait.

Parfois, ça se joue à trois fois rien mais dans le doute, mieux vaut s’en tenir au plan initial. Je répète : On s’en tient au Plan A la prochaine fois !

Partager:
Crédits Photo : Guillaume Dambreville

1 Commentaire

  1. Feitussi
    2 décembre 2016 / 18 h 57 min

    Entendez le ! Cette jeune femme est non seulement une belle comédienne qui écrit, pense, avec subtilité et humour, mais en plus une vraie et puissante actrice dans son jeu !! J’en témoigne !!
    Y’en a qui … comment dirait l’autre !
    Sauf que sans travail rien n’est possible !
    Elle, elle le sait bien …. Et son travail la rend plus puissante et plus belle encore … À méditer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *